Le pari d’en rire

Humour musical

Actualité

+

Théâtre de l’Alizé
Avignon 2022

Les 4 Barbu(e)s: Danielle Bonito Sales (chant, jeu, flûte traversière), Caroline Fay (chant, jeu, ukulélé), Dominique Glory (piano, jeu, chant), Sabine Venaruzzo (chant, jeu, mélodica basse)
Arrangements et direction musicale: Benjamin Laurent
Mise en scène: Jean Jacques Minazio
Collaboration artistique: Philippe Martz
Dramaturgie: Marie-Hélène Clément
Mise en corps: Olivier Debos
Création lumières et régie: Raphaël Maulny
Costumes: Caroline Fay
Scénographie: Raphaël Maulny
Photographie: Eric Clément-Demange
Administration: Marion Llombart
Production: Une petite voix m’a dit

Durée: 1h15

Les 4 Barbu(e)s sont de retour dans un nouvel opus ! Elles chantent le monde qui ne tourne pas rond avec loufoquerie et une insolence joyeuse.

Sur les musiques de Chopin, Ravel et Beethoven (mais pas que), elles décoiffent l’actualité inspirées par les textes irrévérencieux de Pierre Dac et Francis Blanche… Des barbus de tous poils aux Big Pharma en passant par le Cro-Magnon sans travail, elles font tout voler en éclat pour vous faire adhérer à leur par(t)i : celui d’en rire !

Plan relance DRAC, L’Entre-Pont, Nice – Pôle Arts Vivants, Nice – Studio Raspail, Paris
Soutien de la Société littéraire de la Poste
La compagnie reçoit le soutien du Conseil départemental des Alpes-Maritimes, de la Ville de Nice, de la SACEM et la copie privée, du CNL, de la région Sud.

+ d'infos

Teaser et vidéos

La presse en parle

Elles chantent et se jouent avec ironie des affres de la société et de la fin du monde annoncée. Divertissant pour ceux qui préfèrent en rire qu'en pleurer !!

Loufoque et insolent.

Virtuosité des voix. Allez-y !

Au top ! Des chanteuses drôles et talentueuses ! Elles détournent avec brio les classiques !

Pour rire de la curieuse époque que nous traversons, elles revisitent le répertoire d'un boys band des années 50 et s'emparent des chansons parodiques des plus grands humoristes loufoques et timbrés de l'après-guerre ça vous donne une petite idée de leur degré de dinguerie et de fantaisie ironique!

D'une actualité détonnante !