Ma parole !

Théâtre / Seul en scène

Théâtre du Rond-Point
Du 3 au 27 décembre 2020
Du mardi au samedi à 20h30
Dimanche à 14h30
Relâche: les lundis et 25 décembre

Textes de Vincent Roca
Mise en scène de Gil Galliot
Lumières et musique de Roland Catella
Production: Samovar Productions

Durée: 1h20

« Un suicide n’est pas quelqu’un qui tue un Suisse… »

Vincent Roca feuillette le dictionnaire, il vérifie si les mots sont bien rangés dans l’ordre. Il jongle avec les verbes et les vocables, joue les acrobates de la grammaire et de la syntaxe. Il triture l’imparfait du subjonctif, détourne les sens. Jusqu’au vertige. Il invente un phrasé qui sauve du désespoir, aborde le suicide, les religions, la banalité et les amours fracassées. Il ramène Proust et Duras, fait ses bons mots sans calembours. Il distord les sens en délires drolatiques.

Avec ses gants blancs et son chapeau claque, il se fait prestidigitateur, hâbleur virtuose. Il réinvente l’histoire et le monde dans une fusion d’humour et d’intelligence.

C’est un contorsionniste du réel, il en a fait son métier. Vincent Roca travaille les mots, il ouvre des portes vers d’autres mondes. Sa diction chante comme un violon tzigane, ça fuse, ça virevolte. Il a marqué l’histoire de France Inter avec ses chroniques et ses billets. À la fois poète et clown d’une rare délicatesse, il a reçu le grand prix Raymond Devos pour l’ensemble d’une œuvre consacrée à la puissance des mots. Vincent Roca a signé et joué près de vingt spectacles, monuments à l’anoblissement de la phrase et du verbe. Il condense ici le meilleur de trente-cinq ans d’écritures.

 

Teaser et vidéos

La presse en parle

"Une performance remplie d'intelligence et d’humour… à ne pas rater." Jean-Claude Piogé

Inlassable jongleur de mots, amuseur public, Vincent Roca fouette avec délice la langue française pour nous servir la crème de la crème.

« Voici quelqu’un qui ne doit rien à personne. Une rareté dans ce métier d’amuseur public. Tant de clowns qui ne sont que des clones. On le compare parfois à Raymond Devos. Non, il n’imite personne, il est lui-même. Bien sûr, lui aussi joue avec les mots. Mais ça ne bascule jamais dans le jeu de mots. Encore moins dans le calembour. A sa façon et sans se vivre comme tel, c’est un poète. » Guy Bedos

« Roca, voyez-vous, et là est le nerf de la guerre, est avant tout un poète. Un vrai, sous le masque. Un jongleur, un prestidigitateur, un bateleur génial, un saint en habit d’Arlequin. » Philippe Sollers

« Vincent Roca est rare. Il a du charme, de l’humour, de l’esprit, il est émouvant et bizarre. Qu’est-ce que vous voulez de plus ? » Jean-Michel Ribes

Photos à télécharger

© Crédits Photo : Anne-Elyse Barré

En tournée

Saison 2018-2019

Vendredi 03 août 2018 : Tour’art collectif à Rieux Volvestre (31)
Vendredi 28 septembre 2018 : Le Sémaphore à PORT DE BOUC (13)
Jeudi 11 octobre 2018 : Théâtre de Beaune à Beaune (21)
Samedi 03 novembre 2018 : Festival à Villard de Lans (38)
Vendredi 16 novembre 2018 : Théâtre des Carmes à Larochefoucault (16)
Samedi 17 novembre 2018 : Maison pour tous à Aiffres (79)
Mardi 20 novembre 2018 : Théâtre Michel Simon à Noisy-le-Grand (93)
Mercredi 05 décembre 2018 : Théâtre à Savièse (CH)
Vendredi 07 décembre 2018 : Théâtre à Moudon (CH)
Lundi 14 au dimanche 20 janvier 19 : Théâtre du Passage à Neuchâtel (CH)
Samedi 09 Mars 2019 : La baie des singes à Cournon d’Auvergne (63)
Mardi 14 mai 2019 : Le Prisme à Elancourt (78)

 

Saison 2017-2018

– Vendredi 20 octobre 2017, Auditorium, Lure (70)
– Vendredi 8 décembre 2017, Théâtre, Arcueil (94)
– Vendredi 28 septembre 2018, Le Sémaphore, Port-de-Bouc (13)

+ d'infos sur ce spectacle